Aller au contenu principal
Lun - Ven: 8:00 - 17:00
Background image

Les pollinisateurs dans la production horticole

Les pollinisateurs dans la production horticole


L'importance des pollinisateurs dans la  production horticole n'est plus à démontrer. Ceux-ci jouent un rôle essentiel dans les rendements de votre production. C'est  près de 70 % des plantes cultivées qui dépendent de la pollinisation.  Ces dernières années, la situation des pollinisateurs  dans le monde inquiète,  et est devenue un sujet d'actualité. Les abeilles, dont les populations sont plus facilement suivies, connaissent des taux de mortalité élevés. Les apiculteurs québécois notent une augmentation de la mortalité, mais aussi des baisses de rendement en miel. Comme la bonne santé des pollinisateurs est un élément important pour votre production, plusieurs actions peuvent être entreprises sur votre ferme pour améliorer localement et concrètement la situation. Voici quelques-unes des actions que vous pourriez mettre en place: 

Discussion avec un apiculteur

Si votre entreprise accueille les ruches d'un apiculteur, une première démarche facile pourrait être de discuter avec lui  de la santé de son rucher et des difficultés qu'il peut rencontrer. Comme les abeilles domestiques ne butinent que dans un périmètre de 3 km, ce qu'il pourra vous dire concernera spécifiquement votre situation et celles des abeilles et pollinisateurs qui sont sur vos cultures.  

La diversité florale

La présence de plantes en fleurs durant toute la période estivale est essentielle pour conserver des pollinisateurs en santé et efficaces pour vos cultures. D'ailleurs, au Bas-Saint-Laurent, lors du projet sur la protection des abeilles, les apiculteurs ont mentionné  le manque de diversité florale durant l'été  comme une problématique aussi importante que les mortalités liées aux pesticides. Les espèces végétales mellifères peuvent se retrouver non seulement dans vos champs, mais dans les haies brise-vent, les bandes riveraines, les bandes ou îlots fleuris, les cultures de couverture, les engrais verts, les couvre-sols, les bordures de fossés et de clôtures, etc. Vous   pouvez donc améliorer la biodiversité florale  en protégeant  ou améliorant cette diversité florale par l'implantation d'aménagements qui incluent des espèces mellifères à floraison étalée. D'ailleurs, des aides financières existent pour ces aménagements.

Les produits phytosanitaires

Si des produits comme les néonicotinoïdes et le  glyphosate sont régulièrement  ciblés comme  ''tueur d'abeilles'', c'est la grande majorité des produits phytosanitaires qui peut présenter un risque pour les pollinisateurs. Par exemple, le Spinosad, produit homologué en régie bio, est mis en cause dans la majorité des cas d'intoxication de ruchers en 2019. Il est donc important de procéder avec prudence lors de toutes applications. Certains gestes peuvent néanmoins limiter leurs impacts négatifs. La pratique  de  la lutte intégrée, afin de limiter le nombre et la fréquence de vos arrosages, est une première étape essentielle. Mais lorsque nécessaire, un arrosage hors des périodes de butinage (avant le lever ou après le coucher du soleil) permet d'éviter les intoxications. Si c'est possible, avisez les apiculteurs quelques jours à l'avance lorsque vous prévoyez des arrosages. S'ils le peuvent, ils pourront déplacer ou fermer leurs ruches cette journée-là. L'application Apiprotection  peut  vous aider dans cette action. Celle-ci, destinée aux apiculteurs et agronomes,  permet de localiser les ruchers présents sur le territoire   et de prévenir les apiculteurs lors d'un arrosage. Pour le moment, l'application est principalement utilisée dans les régions de Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent. Informez-vous auprès de votre agronome pour savoir s'il est inscrit à cette application. 

Les points d'eau

Souvent oubliée, la présence de points d'eau, pour permettre aux pollinisateurs de s’abreuver est cruciale pour leur bonne santé. S'il n'existe pas de point d'eau naturel à proximité de vos cultures, il est possible d'installer des abreuvoirs à pollinisateurs. D'ailleurs, une source fréquente d'empoisonnement des pollinisateurs est lorsque ceux-ci s'abreuvent dans des flaques d'eau contaminées par des produits phytosanitaires. Ainsi, fournir des abreuvoirs avec une eau propre, peut limiter les intoxications.  
 
Si vous souhaitez un appui pour la réalisation d'aménagements, ou pour en savoir davantage sur les actions à poser, contactez Mme Noémi Côté : ncote@jmp-consultants.com
 
Si vous souhaitez en savoir plus sur les aides financières liées à l'aménagement de haies brise-vent, bandes riveraines ou îlots fleuris favorables à la biodiversité :  Programme Prime-vert 





Nos services sont aussi offerts à distance par suivi numérique

Contactez-nous pour une première rencontre

 

Prendre rendez-vous


JMP Consultants

431, rue des Artisans, bureau 200
Rimouski (Québec) G5M 1A4

 418 725-7997
  418 725-7995

 info@jmp-consultants.com

Tous droits réservés © 2020 - JMP Consultants - Réalisation Orizon Média - Connexion